Mathieu Cahn, candidat aux élections municipales de Strasbourg 2020
Mathieu Cahn, candidat PS aux élections municipales de Strasbourg 2020

Nouvel An et violences urbaines

Comme je l’ai indiqué aux DNA ( du 7 janvier 2020)  qui m’ont interrogé sur mes propositions suite aux violences urbaines dans la nuit du Réveillon, je refuse de me laisser enfermer dans des solutions simplistes qui font, trop souvent, un raccourci entre la situation économique et sociale de certains quartiers et les violences.

Rappelons tout d’abord que les habitants de ces quartiers sont les premières victimes de cette délinquance. J’ai également souligné que je suis interrogatif sur la proposition d’interdire les pétards car je considère que la réponse à un problème ne réside pas dans son interdiction. D’autant que cette interdiction, si elle est mise en œuvre, sera très difficilement applicable.

Alors, comment répondre à ces violences ?

Il est important d’avoir une cohérence, depuis les indispensables actions de prévention et d’éducation jusqu’aux sanctions nécessaires quand des délits sont commis. J’ai ainsi proposé 4 pistes de réflexion :

– Lutter contre le sentiment d’impunité en faisant appliquer les sanctions dans un cadre légal.

– Consacrer plus de temps et de moyens à la préparation des fêtes de fin d’année dans les quartiers en concertation avec les services de la Ville et de l’Etat.

– Continuer le travail engagé par la ville avec l’Education Nationale, favoriser la présence d’éducateurs et d’animateurs dans les quartiers tout au long de l’année et réfléchir avec eux  de nouvelles modalités de prévention et d’action (par exemple sur les réseaux sociaux).

– Faire en sorte que tous les quartiers et leurs habitants soient reconnus et entendus sans discrimination, notamment en poursuivant le travail de rénovation urbaine et en assurant la présence des services publics de proximité.